You are using an outdated and unsupported browser. Please upgrade to Chrome, FireFox, Opera, Safari or Internet Explorer 9. Thanks!   
Questions ? Appelez-nous au +32 2 311 52 99 Sûr et sécurisé !
Sélectionné par nos experts
Réductions jusqu'à -40%
Livraison 5,90€
Retour gratuit
Garantie bouchon
Sélectionné par nos experts
Réductions jusqu'à -40%
Livraison 5,90€
Retour gratuit
Garantie bouchon

Guide du vin

Découvrez le monde merveilleux du vin.

Dolcetto d’Alba, un vin au nectar surprenant

Le Dolcetto d’Alba est un vin rouge italien à fruits noirs. Réputé pour sa grande légèreté, il est produit dans la région de Piémont, sur des vignobles proches du Tanaro et du vignoble de Dolcetto di Dogliani.

Une production qui est issue d’une variété de vigne dont les grappes sont adaptées à la production d’une confiture spéciale : la cognà. Etant l’un des sept Dolcetto dotés d’une appellation DOC, le Dolcetto d’Alba s’avère être le plus célèbre des produits de la région d’Alba. Il a même apporté une contribution notoire à la réputation de cette commune.

Ce vin se caractérise par une saveur totalement sèche, fragrante et jeune, mais aussi puissante et harmonique. D’une acidité modérée complétée par un arrière-goût agréable d’amande amère, le Dolcetto d’Alba ravit les amoureux de vins longs à la bouche. Sa robe est d’une couleur rubis rouge vive avec des reflets violacés, parés de pourpre. Il a notamment tendance à virer au rouge brique avec le vieillissement. Les fruits sont naturellement dominants et le caractère vineux présente un après-goût d’amandes amères, l’un des traits les plus prédominants. Certains Dolcetto d’Alba sont décrits comme « baroleggia » à cause de ses caractéristiques atypiques : à savoir sa couleur plus foncée et plus riche en alcool, ce qui lui permet de développer des qualités exceptionnelles par la maturation, sur une période de deux à trois années.

Conformément à la tradition, ce vin est compatible à tous les repas. Ces caractéristiques en font un excellent partenaire avec le plat local de « tajarin » (pâtes maison des Langhe), et peut tout aussi bien accompagner charcuteries, hors-d’œuvre divers, riz, soupes et viandes rouges, agnolottis, risottos et tagliatelles aux champignons, escalopes de veau… Il est préférable de le servir à une température entre 18 à 20°C.